Les meilleurs promotions pour les casinos en ligne

vendredi 13

De nouveaux agréments pour le Poker en ligne

L’autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) a récemment attribué trois nouveaux agréments pour le jeu de Poker. Le jeudi 09 septembre, c’était au tour d’un casino situé dans le Golf de Cavalaire d’annoncer avoir reçu un agrément de la part de l’ARJEL en vue de l’exploitation d’un site de Poker utilisant la plateforme PlayTech. Et le vendredi 10 septembre, c’était au tour du groupe Joa, ainsi que le groupe Tranchant, deux grands opérateurs présent sur le marché des jeux en France depuis un bon nombre d’années qui ont récemment annoncé avoir obtenu des agréments de la part de l’ARJEL sur le segment de marché du Poker en ligne.

Avec ces trois nouveaux agréments, on compte désormais 21 opérateurs sur le segment de marché du Poker en ligne.

Les deux groupes, le groupe Joa et le groupe Tranchant, ont annoncé qu’ils utiliseraient la même plateforme de jeux : le plateforme PlayTech, qui semble visiblement rencontrer un très franc succès auprès des casinotiers.

Après l’obtention de son agrément, le groupe Joa Casino a annoncé dans un communiqué de presse sa joie « c’est une très bonne nouvelle pour notre groupe » après l’attribution de l’agrément. Le groupe a néanmoins fait savoir qu’il attendait son agrément dans le segment de marché des paris sportifs afin de proposer son nouveau site. Un agrément qui sera probablement obtenu d’ici la fin du mois… Pour les paris sportifs, le groupe Joa utilisera la plateforme de l’opérateur Sportingbet.

Pour ce qui concerne les paris hippiques, la société déposera un dossier dans le courant des prochaines semaines « Nous attendons d’abord dans un premier d’obtenir l’agrément pour le compte des paris sportifs avant de déposer un dossier… Quoi qu’il soit, nous pensons déposer un dossier probablement dans le courant des prochaines semaines » a annoncé le directeur du groupe Joa Casino.

Le groupe Joa Casino n’est pas un nouveau venu dans le marché des jeux d’argent. Présent en France depuis très longtemps, le groupe dispose d’une base très forte de 20 casinos « traditionnels » que le groupe espère pouvoir utiliser pour inciter ses joueurs à venir jouer en ligne sur l’un de ces casinos (le groupe compte quatre millions d’entrées en 2009).

L’objectif affiché par le casino : un chiffre d’affaires brut compris entre 15 et 20 millions d’euros d’ici 2014. Un objectif sans aucun doute très réalisable lorsque l’on connaît le potentiel du marché des jeux d’argent en France. Une étude récente, menée par le cabinet Xerfi Research, a permis notamment de mettre en évidence que le marché triplerait de taille au moins d’ici l’horizon 2013. Avec un tel chiffre d’affaires, le groupe Joa réalisera l’équivalent d’un « 21éme casino ».

Les casinos en ligne du groupe Joa seront accessibles par l’intermédiaire de différentes adresses urls, une adresse par service (poker, paris sportifs, paris hippiques et pure casino et casino internet).

Avec l’attribution de ces trois nouveaux agréments, on peut désormais se poser la question de savoir si le marché français dans le domaine du Poker ne risque pas d’être engorgé… Avec déjà 21 opérateurs, plus les nombreux opérateurs situés à l’étranger, on ne peut qu’espérer que les joueurs français seront appréciés le jeu de Poker !

Visitez notre partenaire www.casino-internet.ch

La superstition dans les jeux de hasard

 

La chance, c’est le mot qui donne l’espoir et pimente les jeux de hasard, à force d’y croire il tourne à l’obsession et pousse à la superstition. Mais là il faut distinguer entre les jeux de stratégie comme le poker, les paris sportifs, le bingo… et les jeux de chance pure comme est les machines à sous, loto, loterie… c’est surtout cette dernière catégorie hasardeuse au vrai sens du terme qui est la plus affectée par la superstition.

D’après les sondages et les statistiques 41% des français sont superstitieux dont les parieurs bien sûr, qui essaient de deviner si c’est son jour de chance ou pas. Ils ont leurs croyances et même des rituels pour augmenter leurs chances de gagner.

C’est pourquoi il est très courant de trouver un grigri ou un porte bonheur à côté d’un parieur, quant d’autres prennent des poses particulières pour s’asseoir, ou s’installent toujours dans la même place… les manières diffèrent mais le souhait est le vœu le plus cher est le même c’est faire de ce jour son jour de chance.  Eux aussi ont des croyances sur la manière dont ils peuvent augmenter leur chance de gagner.

Ce genre de croyances amène les joueurs à parier plus à tenter plus car ils pensent avoir droit à gagner or ils ne peuvent ni prévoir, ni contrôler le résultat. L’illusion du joueur apparaît encore plus flagrante dans son désir de maitriser un jeu aussi imprévisible et insaisissable que la loterie, le casino en ligne où l’expérience, les pronostics les statistiques et les stratégies sont inutiles face à l’indépendance des tours qui défie tout.

Globalement on distingue entre deux types de joueurs: Le joueur récréatif, et le joueur problématique. Leur degré de conviction de pouvoir influencer le jeu est différent. Il diminue chez le premier quand les pertes s’accumulent. Chez le deuxième, les pertes n’y font rien. Au contraire, le degré de conviction augmente et pousse le joueur à continuer les paris.

D’ailleurs les publicités concernant les jeux se servent de la superstition pour développer une certaine naïveté chez le joueur comme la chance du vendredi 13. Si pour certains le vendredi 13 est un véritable porte bonheur d’autres trouvent que c’est synonyme de malchance.

Le mythe du vendredi 13 trouve ses origines dans l’histoire ancienne. La connotation positive du chiffre 13 serait un héritage des celtes et des grecs. Ils vivaient selon un calendrier lunaire divisé en treize mois et vingt-huit jours. La connotation négative ou la malédiction du vendredi 13 viendrait du Christianisme. Jésus et ses apôtres étaient treize à table lors de la cène. Pour les anglais, le vendredi 13 serait maudit du fait qu’ils en avaient fait  le jour des pendus.

Superstitieux ou pas, le vendredi 13 reste un jour spécial dans notre société actuelle. Pour les super-cagnottes de Loto et de l’Euro Millions  le nombre de grilles jouées ce jour là est hallucinant car c’est synonyme de chance. De nombreux Français ne jouent d’ailleurs aux jeux d’argent qu’à cette date précise puisque la cagnotte est élevée et que le mythe de ce jour renforce une certaine croyance en la possibilité du gain. Pour sûr ils ne souffrent pas de la  paraskevidékatriaphobie.